Il est communément admis que le permis de conduire est souvent indispensable pour pouvoir travailler sur certains métiers ou certaines zones géographiques. Au-delà de cette réalité, le permis de conduire représente, pour de nombreux recruteurs, un gage de compétences et de savoirs de base.

En effet, obtenir ce sésame de mobilité nécessite des capacités de compréhension, de logique, d’attention et d’adaptation.

Aussi, quand le taux de possession du permis B des participants du PLIE est deux fois inférieur à celui de la population nationale (40% de participants du PLIE sont titulaires du permis alors qu’ils sont plus de 80% dans la population française), la question d’une réponse spécifique du PLIE devient majeure. Pour autant, elle n’a pas été simple à mettre en œuvre.

Si le PLIE MNO s’est doté dès sa création (en 2002) d’un dispositif d’aide à la formation individuelle, il aura fallu attendre 2010 pour que ce dernier s’ouvre de manière expérimentale au financement du permis. Depuis, plus de 200 demandes ont été traitées et plus de 80 participants ont obtenu leur permis B.

La gestion des aides au financement du permis s’est avérée plus complexe que celle des formations professionnelles traditionnelles. En effet, la formation au permis comporte deux volets, le code et la conduite, et des temporalités variables d’un individu à l’autre. Des modalités de gestion spécifiques ont été mises en place au fil de l’eau (règlement d’intervention précisant les engagements respectifs, suivi mensuel de l’assiduité, paiement toutes les 5 heures de conduite,…).

L’aide du PLIE MNO au financement du permis de conduire est aujourd’hui :

  • Mobilisable pour les participants dont le projet professionnel le nécessite
  • Se concrétise par une première participation financière de 700 € sur un forfait initial, le solde restant à charge du participant
  • Un engagement sur 6 mois renouvelable sous condition de l’implication du participant.

Le PLIE MNO accompagne ainsi en permanence une cinquantaine de personnes dans leur parcours de formation au permis de conduire.

Warda MPAYIMANA, 26 ans, La Madeleine

“ J’avais pour projet professionnel de devenir infirmière et j’étais en train de préparer mon concours. J’ai rempli un dossier de demande de financement du permis de conduire avec l’appui de ma référente PLIE, Mme Francine COUDEVILLE.

J’ai dû rédiger une lettre de motivation pour démontrer l’utilité du permis de conduire dans le cadre de mon projet professionnel. Mon dossier a ensuite été accepté et j’ai pu débuter la formation chez Permis pas cher à La Madeleine. Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières lors de la formation, le planning de leçons de conduite était assez souple et j’étais moi-même assez disponible à ce moment-là.

Suite à la formation, j’ai obtenu le code de la route en octobre 2015 et le permis de conduire en mai 2016. Il m’est aussi devenu plus facile de me déplacer pour me rendre à des rendez-vous professionnels. J’ai deux enfants, donc le permis est un vrai avantage au quotidien. “

Virginie LEFEBVRE , Gérante de l’auto-école “ Permis pas cher ”, La Madeleine

“ Je travaillais initialement pour l’auto-école Permis pas cher de Lille Wazemmes où j’étais monitrice. Deux ans après, je me suis installée et je gère maintenant ma propre auto-école à La Madeleine sous franchise “ Permis pas cher “ dont je suis la première franchisée.
Des personnes s’étaient présentées pour me demander des devis car ils étaient financés par le PLIE MNO. J’ai donc rencontré M. Sébastien MANIER afin qu’il m’explique le fonctionnement et que nous puissions établir un partenariat entre mon auto-école et le PLIE sur le financement de permis de conduire pour leurs bénéficiaires. Lorsque les personnes démarrent les heures de conduite, nous signons des conventions pour leurs prises en charge par le PLIE. Nous faisons en sorte d’adapter la durée de la formation à celle du financement et des besoins des personnes. Sachant que désormais nous proposons un passage du permis en illimité, même si le financement est terminé les bénéficiaires ne sont pas bloqués et peuvent le passer par la suite.

Les échanges avec le PLIE se passent très bien. Il y a un suivi des élèves tous les mois et le PLIE débloque le financement toutes les 5h de conduite. Nous obtenons de bons résultats. “